QU'EST CE QUE LA SOPHROLOGIE

La sophrologie est une méthode psychocorporelle utilisée comme technique thérapeutique ou vécue comme une philosophie de vie. Elle a été conçue par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo et est inspirée de techniques occidentales comme orientales. Le terme SOPHROLOGIE, inspiré du grec ancien, signifie étude de l’harmonisation de la conscience.

La sophrologie est une méthode qui permet de prendre conscience de nos ressources corporelles et émotionnelles au travers d'exercices alliant mouvements, respirations et visualisations.La mise en évidence de ces ressources est une aide précieuse qui nous permet de mieux nous adapter aux situations du quotidien ou pour se préparer à des événements marquants.

Couple-senior-heureux-sens-vie.jpg

Pourquoi faire appel à une sophrologue?

Je pratique la sophrologie psycho-comportementale qui répond à un large éventail de personnes, dans un cadre privé (gestion du stress, d’un événement marquant…), comme professionnel (burn-out, QVT…).La sophrologie psycho-comportementale a pour but d’accompagner la personne vers la réalisation d’un objectif concret.

Travail autour de:

​- La confiance en soi/ estime de soi

-Les performances sportives (perception corporelle, récupération, visualisation, préparation mentale)

-Préparation pour un évènement particulier: mariage, naissance, divorce, permis de conduire, entretien d'embauche, examens scolaires ou médicaux etc...

-Gestion du stress, burn-out au travail ou dans la vie privée

-Gestion des douleurs, notamment des douleur chroniques

-Gestion du sommeil

-Accompagnement pour les personnes atteintes de cancer et maladies chroniques

-Gestion d'un deuil

-Concentration, attention...

Plan cancer

 

Intégrée dans le plan cancer 2014-2019 parmi les soins de support (c’est-à-dire l’ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades tout au long de la maladie conjointement aux traitements onco-hématologiques spécifiques lorsqu’il y en a), la sophrologie permet d’accompagner les personnes confrontées au cancer dès l’annonce du diagnostic et jusqu’à la fin des traitements. Cette technique psychocorporelle mise au point par le neuropsychiatre Alfredo Caycedo dans les années 60 repose sur trois axes :

  • Des techniques de relaxation dynamique ;

  • Des exercices de respiration ;

  • Et un travail de visualisation réalisé lorsque la personne se trouve dans un état de conscience "sophroliminal" (entre l’état de veille et de sommeil).

De plus en plus de centres de soins intègrent désormais la sophrologie dans l’accompagnement des malades.

La sophrologie pour réduire le stress et l’anxiété

Le plus souvent, les personnes découvrent la sophrologie lorsque la maladie est déjà présente depuis plusieurs semaines, voire quelques mois. Pourtant, plus la prise en charge est précoce, meilleurs seront les résultats. Au moment de l’annonce du diagnostic, la personne est souvent effondrée ou totalement perdue. Consulter un sophrologue est particulièrement indiqué pour diminuer l’anxiété et mettre en place un accompagnement individualisé.

L’anxiété, souvent importante dès l’annonce du diagnostic, n’est pas l’alliée du malade. "Le stress majore les effets secondaires des traitements et affaiblit le système immunitaire. Les techniques que nous utilisons permettent d’améliorer la qualité de vie et de mobiliser les ressources personnelles pour combattre au mieux la maladie", ajoute la sophrologue.

La sophrologie pour accompagner les traitements

Avant une intervention chirurgicale, programmer une séance de sophrologie va permettre de mieux gérer l’anxiété et de visualiser le bon déroulement de l’intervention.

La sophrologie permet également de prendre du recul et de changer la perception des traitements souvent envisagés comme des "poisons" par la personne malade. En modifiant sa représentation des soins, la personne n’a plus l’impression de subir mais de mobiliser toutes ses forces dans un objectif de guérison. Avant une chimiothérapie ou une séance de radiothérapie, le sophrologue va installer la personne dans une bulle de bien-être grâce à un travail de visualisation. "Au moment des soins, elle pourra recontacter toutes les sensations agréables vécues pendant la séance. Cela modifie considérablement la manière de vivre les soins", confirme Marianne Drouilhat, sophrologue.

Perte d’appétit et altération du goût, fatigue, acouphènes, douleurs… Tous les effets secondaires des traitements peuvent être appréhendés en sophrologie.

Source: https://www.doctissimo.fr/sante/cancer/vivre-avec-le-cancer/sophrologie-cancer